Asie

Himeji et Kobe excursion de Kyoto

Pin
Send
Share
Send


Nous nous sommes levés tôt pour aller au château de Himeji ou à Himeji-jô, mais nous étions un peu chafados quand nous avons vu qu'il pleuvait, une pluie qui nous a accompagnés tout au long de la journée. Pour aller à Himeji, nous avons pris le train à grande vitesse de Kyoto à la gare JR Himeji, qui prend environ une heure pour arriver. À la gare, nous sommes allés à l'office du tourisme pour savoir comment nous y rendre et demander une carte. L'informateur nous a dit qu'il y avait une belle rue commerçante couverte qui menait au château et que nous n'avions pas envie de nous mouiller, nous y sommes allés. De la gare au château, il y a environ 15 minutes à pied.

Château d'Himeji ou Himeji-jô

Autel situé au dernier étage du château.

Le château est très bien conservé et la vérité est qu'il est très beau, mais l'intérieur n'a rien de spécial, car il est vide. Bien que l'intérieur soit préservé tel quel, il ne contient rien, mais seulement des murs et une armure. Je pense que s'ils avaient reconstitué le mobilier ou les accessoires utilisés à l'époque, cela aurait été beaucoup plus intéressant: vu qu'il continuait de pleuvoir, nous ne pouvions pas visiter les jardins annexes et après avoir bu une boisson chaude, nous sommes retournés à la gare pour aller à Kobé. Le train à grande vitesse met 15 minutes pour aller de Himeji à Shinkobe, bien que vous deviez prendre le métro ou le train pour vous rendre à la gare de Kobe, qui est plus centrale.

Kobe Tower

Nous nous sommes dirigés vers la zone portuaire pour voir la tour de Kobe et le mémorial du séisme. La vérité est qu’il est assez impressionnant de voir comment la ville s’est occupée du séisme et, bien sûr, comment elle s’est rétablie. Comme il faisait frais et que nous avions les pieds mouillés, nous voulions vraiment manger des ramen (un bol à soupe avec de longues nouilles). Nous avons donc décidé de prendre un taxi pour Chinatown, petit et cher. Nous continuons donc notre recherche de ramen jusqu'à ce que nous trouvions finalement une petite place sous la voie ferrée.

Kobe Chinatown

Les ramen et les gyozas sont bien entrés dans la mer et nous discutions avec le propriétaire qui était un très gentil monsieur. À la télévision du restaurant, ils donnaient à la femme bionique (version 70) et le propriétaire nous a dit qu'il y avait une mafia à Kobé. et que c’était dangereux, même si je trouve toujours plus dangereux de descendre la Ramblas la nuit ... Fatigués par l’eau et le peu de choses que nous aimions à Kobé, nous avons décidé de retourner à Kyoto pour le dîner.

Vidéo: Himeji. Excursión desde Kioto. (Juillet 2020).

Pin
Send
Share
Send