Asie

Expérience Castaway Island. Naufrage sur une île déserte des Maldives.

Pin
Send
Share
Send


Il le jour d'avant J'étais plein d’émotions fortes, mais chaque jour une nouvelle aventure nous attendait dans les maldives. Et ce jour s'appelait: «Castaway Island», l'île naufragée. Pour commencer, nous avons pris un bon petit-déjeuner au restaurant Azzurro, qui comprenait des œufs Benoît sur une tranche de pain anglais avec des tranches de jambon et de pomme de terre.

Plus tard, vers onze heures et demie, nous sommes partis en hors-bord en direction du nord. C'était une journée sans vent, et l'océan autour de nous ressemblait plus à un lac ou à une piscine. Les légères ondulations de l'eau pourraient difficilement s'appeler des vagues. Après vingt courtes minutes, le bateau à moteur double a ralenti et nous avons identifié l'île où il allait nous laisser pendant plusieurs heures. Une très petite île allongée, heureusement avec de nombreux palmiers où se réfugier du soleil. Autour, il n'y avait que des eaux turquoises cristallines. En fait, lorsque vous entrez dans le récif très attentivement, depuis le bateau, vous pouvez parfaitement voir le poisson coloré sous la surface de l’eau.

Une fois sur le récif, le bateau s'est approché du même sable sur la plage pour descendre presque sans se mouiller. Les employés de l’hôtel ont déchargé un panier en osier et trois réfrigérateurs. Dans le panier se trouvaient des assiettes, des couverts, des serviettes de table, des verres, du sel et du poivre. Dans l'une des boîtes, il y avait de la glace et des boissons non alcoolisées, dans une autre glace et des bouteilles d'eau, et dans la troisième, avec le pique-nique. Puis le bateau et les employés sont partis et nous sommes restés seul sur l'île.

Nous étions seuls Plusieurs autres petites îles étaient visibles à l'horizon. L'eau bleu foncé de l'océan est devenue de plus en plus turquoise sur le récif et finalement d'un bleu très clair à côté de la plage. Alors que le vent soufflait à peine, les vagues qui atteignaient le sable blanc étaient des Lilliputiens. Le paysage était onirique. C'était comme regarder l'une de ces affiches d'une plage paradisiaque et traverser soudainement le mur invisible pour y être, les pieds à moitié ensevelis dans le sable du rivage, battus sans force par l'eau.

Malheureusement, d'autres personnes "naufragées" s'étaient déjà rendues sur l'île et ont laissé plusieurs déchets éparpillés dans l'île. Par exemple, à l'ombre des palmiers les plus proches, on trouve des traces de bouchons en plastique. Et sur la plage, nous avons découvert des semelles de tongs, abandonnées là depuis des années, probablement entraînées par le courant. La gestion des déchets aux Maldives est malheureusement l’un des grands défis de ce pays.

Mais revenons à paysage idyllique: La première chose qui nous est venue à l'esprit a été d'entrer dans l'eau près du rivage, avec un chapeau, des t-shirts anti-UV, un facteur de crème 90 Casque et des lunettes de soleil, parce que le soleil les maldives brûle beaucoup. Il y avait quelqu'un, qui était déjà crevette totale, qui est même entré dans l'eau avec son parasol. Nous nous consacrons à flotter, contempler et discuter. C'était de luxe. Quand nous avions déjà les mains très froissées, nous sommes allés nous coucher sur les serviettes à l'ombre des palmiers.

Plus tard, nous avons fait le tour de l'île en longeant la plage. L'île était très photogénique, nous avons donc fait mille clichés. Lorsque nous sommes retournés au point de départ, nous étions un peu fatigués du soleil. Nous nous sommes donc assis à l'ombre et avons bavardé pendant un moment pendant que nous prenions un soda. Plus tard, nous avons sorti les boîtes de pique-nique et avons mangé. Chacune contenait une petite salade de fruits de mer, une petite salade de pommes de terre, du saumon fumé et de la laitue, ainsi que trois sandwichs: un à la tomate et au fromage et deux au thon. Pour le dessert il y avait des brochettes de fruits et brownie de chocolat. Très bien tout.

Pin
Send
Share
Send