Asie

Que voir à Jakarta (pas grand chose)

Pin
Send
Share
Send


Il ne vaut pas la peine de passer une seule minute à Jakarta. Je suis désolé de commencer la dernière histoire du voyage en Indonésie par cette déclaration très forte et négative, mais c'est mon opinion. Le problème, c’est que personnellement, je n’aime pas trop me dépêcher quand j’ai un vol international et j’ai préféré revenir la veille au soir. Jakarta au cas où il y aurait un problème avec les vols intérieurs, avoir un peu plus de marge.

Gare de Kota

Nous étions à l'hôtel jusqu'à midi quand nous avons été obligés de partir. Nous laissons nos sacs à la réception et nous dirigeons vers le centre. Nous avons demandé au chauffeur de taxi de nous emmener à la gare, puis de nous promener et tout était sombre: rues et bâtiments délabrés, chaos circulatoire et beaucoup de pollution. Le Kota actuel était jadis Batavia, centre de la colonie néerlandaise.

Place Taman Fatahillah

Nous vendions les voitures comme nous le pouvions jusqu’à atteindre le Place Taman Fatahillah, qui était plein de jeunes gens qui ont profité d'une matinée ensoleillée et des endroits où ils ont loué des vélos avec des chapeaux assortis. Cette place était le seul endroit à Jakarta que nous avons trouvé propice à la promenade. Le café Batavia, un restaurant d'art déco de style colonial où nous entrons pour nous protéger de la chaleur, occupe une place de choix.

Vélos avec chapeau assorti.

Personnellement, j'aime le style art déco, j'ai adoré l'ambiance de la Café BataviaCe que je n’aimais pas tant, c’est le plongeon que nous avons obtenu pour un Coca-Cola: 32 000 roupies (2,60 €) qui, pour être indonésien, semble extrêmement coûteux et très colonial.


Après avoir récupéré nos forces, nous continuons à marcher Kali Kiss, qui est le canal qui traverse la ville et dans lequel, autour de celle-ci, conserve, en théorie, quelques demeures de l’ère coloniale, mais elles sont toutes dans un si mauvais état qu’elles sont difficilement appréciables. De plus, le canal est tellement rempli de merde qu'il pue littéralement, alors le trajet n'était pas très agréable.

Intérieur du café Batavia

Nous avons marché un kilomètre pour aller au port, car un garçon portugais que nous avons rencontré à Yogyakarta Il nous l'avait recommandé et il nous avait dit que les bateaux typiques qui sont amarrés là-bas sont très curieux. De la place au port, vous devez traverser une zone assez minable. Dans un autre pays, j'aurais été ravi d'y aller.

Pin
Send
Share
Send