Europe

Soc fan de Catalogne! Montblanc

Vkontakte
Pinterest




Ce samedi, nous nous sommes levés tôt sans essayer et avons décidé d'organiser un plan improvisé. Nous voulions aller à la cité médiévale de Montblanc, donc sans plus tarder nous partons.

Montblanc est dans la région du Conca de Barberà et est situé à mi-chemin de tout: une heure et quart dans voiture de Barcelone, à une heure de Lleida et de la moitié de Tarragone, ce qui en a fait une ville clé du Moyen Âge. La ville a été fondée en 1163 par Alfons I el Cast (premier roi de la couronne catalane-aragonaise).

Nous sommes arrivés quelques minutes avant onze heures du matin et nous sommes dirigés tout droit vers le Office de tourisme, car à onze heures, visite guidée de la ville. Heureusement, le guide est arrivé avec quelques minutes de retard et nous a laissé le temps d'acheter des billets pour la visite.

La visite commence par l'ancienne église de Sant Francesc, datant du XIIIe siècle et où se trouve actuellement l'office de tourisme. L'église appartenait à un ancien monastère situé juste à l'extérieur du mur. Actuellement, l'église est utilisée comme une salle polyvalente pour différents usages de la ville et, en fait, quand nous y étions, elle avait encore les restes d'une fête organisée la nuit précédente à l'occasion des fêtes du village.

En sortant de l'église, nous longeons le mur jusqu'à atteindre le Portail de Sant Jordi. Ce portail est l'un des mieux conservés du mur, qui est constamment restauré et reconstruit. Le mur a une longueur de deux mille mètres et a été en partie préservé à ce jour car des maisons ont été construites dans le passé, tirant parti des murs du mur et même certaines de ses tours sont habitées aujourd'hui. Petit à petit, le conseil municipal achète les maisons encore construites sur les murs et les démolit, mais le processus est long et coûteux.

Le portail de Sant Jordi reçoit ce nom car il est dit que là-bas, Sant Jordi a tué le dragon et sauvé la princesse. La légende n’est pas vraie, mais Joan Amades, la grande costumbrista catalane, a déclaré que la légende s’était déroulée à Montblanc et que, lors de la semaine médiévale, l’opération de Sant Jordi était recréée. Après avoir traversé la tour de Sant Jordi, nous entrons dans la ville antique, qui a subi de nombreuses modifications au fil des ans et dont il n’ya pratiquement aucune trace de son passé médiéval.

Notre prochain arrêt était le église de Sant Miquel, datant du XIIIe siècle. La façade est de style roman et le plafond intérieur en bois a été récemment restauré. L'intérieur est gothique et d'un seul navire. C'était l'ancienne église de la ville et, quelques siècles après sa construction, ils ont décidé d'en construire une autre. De cette église, il convient de noter que c’est ici que se sont tenues trois cours générales de Catalogne dans les années 1307, 1370 et 1371. L’entrée de l’église de Sant Miquel n’est possible qu’avec la visite guidée, car elle est normalement fermée.

Après la visite à l'église, nous sommes allés à la Musée régional de la Conca de Barberà. Dans ce musée, nous visitons la partie inférieure dédiée aux métiers historiques de la région, dont beaucoup sont maintenant tombés en désuétude, tels que les couineurs. Chaque métier avait un mannequin qui représentait la façon dont le commerce était effectué. Aux autres étages du musée, il y a l'histoire et l'art de la région, mais nous ne les avons pas vus avec la visite guidée.

Vidéo: Saltem la muralla. . anem més enllà !! (Février 2020).

Vkontakte
Pinterest